piment, graphique, imprimeur, imprimerie, flyers, prospectus, carte, carterie, chemise, affiche, affiches, enveloppe, enveloppes, têtes, tete, lettre, édition, edition, livre, livres, PLV, signalétique, packaging, brochure, brochures, catalogue

Print

Nos réalisations...

Tout au long du processus, le Piment Graphique maîtrise
l'ensemble des opérations, jusqu'au produit fini, pour
concevoir et fabriquer toute impression, sur tous supports,
pour de petites, moyennes ou grandes quantités...

Edition
  • Livres / Edition
  • PLV / Signalétique
  • Packaging
  • Brochure / Catalogue
  • Dépliant / Plaquette
Impression
  • Flyers / Prospectus
  • Carterie
  • Chemises
  • Affiches
  • Enveloppes
  • Tête de lettre

 

Les labels
Pefc, Fsc, Pro Silva, Respect-inside, Apur, Ange Bleu, Cygne blanc...


NF Environnement



La marque NF environnement est un labels officiel français délivrée par AFNOR Certification (filiale du groupe AFNOR) aux producteurs qui se soumettent volontairement à un cahier des charges de qualité environnementale.

Créée en 1991, cette marque qui distingue des produits qui ont un impact environnemental réduit, est la certification écologique officielle française.

NF environnement offre une double garantie : la qualité d'usage et la qualité écologique. Il assure la prise en compte des impacts environnementaux sur tout le cycle de vie du produit. Le produit doit répondre à un cahier des charges précis, notamment en faveur de l'environnement. Il peut s'appliquer à toute sorte de produits à l'exception des produits pharmaceutiques, des produits agro-alimentaires, des services et du secteur automobile.


L'élaboration des critères de cet écolabel est faite en partenariat avec les industriels, les associations et les pouvoirs publics. L'attribution de cet écolabel se fait par certification auprès d'une tierce partie indépendante.



APUR


 

Association des Producteurs et des Utilisateurs de papiers-cartons Recyclés, a créé une marque qu’elle gère et qu’elle contrôle.

Les producteurs, les transformateurs et les utilisateurs adhérant à l’APUR, bénéficient d’un contrôle destiné à vérifier auprès des producteurs la conformité de leurs productions au cahier des charges de l’association (contrôle de fabrication, contrôle de process, contrôle de la matière première). L’APUR leur attribue une classification. Des audits inopinés peuvent ensuite intervenir. Le non respect des normes APUR entraîne une sanction qui peut aller jusqu’à l’exclusion de l’adhérent.

Le logo APUR comporte, en plus du pourcentage de fibres de récupération, un numéro d’agrément qui permet d’identifier le pays d’origine et le fabricant, de connaître les caractéristiques et la composition du produit auquel il est attribué.


• 60% de fibres cellulosiques de récupération pour un pourcentage minimum de 50% et un maximum de 69%
• 80% de fibres cellulosiques de récupération pour un pourcentage minimum de 70% et un maximum de 89%
• 100% de fibres cellulosiques de récupération pour un pourcentage minimum de 90%
• N° d’agrément, signature de l’APUR



ANGE BLEU


 

L'Ange bleu (Blauer Engel) est un écolabel d'origine allemande, créé en 1977. Il est décerné par le Jury Umweltzeichen, composé de 13 membres (associations de défense de l'environnement, de défense des consommateurs, syndicats, etc).

Il n'est décerné qu'à des produits conformes à un cahier des charges réputé particulièrement strict. On compte pas moins de 4 000 produits certifiés "Der Blauer Engelen" en Allemagne.

L'Ange Bleu est membre du Global Ecolabelling Network.








LE CYGNE BLANC


 

Le Cygne Blanc (Miljömärkningen Svanen, également appelé The Nordic Swan ou plus simplement The Swan) est un écolabel d'origine scandinave.

Délivré pour une durée de 3 ans, il encourage une conception durable des produits.

Ce programme environnemental a été créé en 1989 par la Norvège et la Suède. La Finlande a rejoint le dispositif en 1990, l’Islande en 1991 et le Danemark en avril 1997.

Aujourd'hui, plus de 1.000 produits sont certifiés.

'The Swan' est membre du Global Ecolabelling Network.







PEFC


 

Le Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières ou PEFC (« Pan European Forest Certification » devenu « Programme for the Endorsement of Forest Certification schemes ») est généralement présenté comme un écolabel, est une marque de certification de gestion forestière, visant à contribuer à la gestion durable des forêts. Apposé sur un produit en bois ou à base de bois, le logo garantit que ce produit est constitué d'au moins 70 % de bois issu de forêts répondant pour leurs gestions aux recommandations des entités nationales et régionales de PEFC.

Le système PEFC veut répondre au principe de développement durable, définit lors de la Conférence interministérielle d'Helsinki qui visait : « La gérance et l’utilisation des forêts et des terrains boisés, d’une manière et à une intensité telles qu’elles maintiennent leur diversité biologique, leur productivité, leur capacité de régénération, leur vitalité et leur capacité à satisfaire, actuellement et pour le futur, les fonctions écologiques, économiques et sociales pertinentes, aux niveaux local, national et mondial et qu’elles ne causent pas de préjudice aux autres écosystèmes. »

 

L’objectif central de PEFC est de faire progresser la gestion durable des forêts, et donc de développer dans le monde le marché des bois et sous-produits venant de forêts gérées selon ses principes ; c'est pourquoi depuis les années 2000, le système PEFC veut prendre en compte la diversité des forêts du monde, au delà de la zone paneuropéenne. Il est basé sur le principe de subsidiarité, c'est-à-dire le respect des trois fonctions principales de la forêt : économique, environnementale et sociale.
 

Le PEFC intègre aussi avec ISO 14 001, un processus formalisé d’amélioration continue de la gestion forestière durable. Ce qui impose le respect des lois du pays du siège social de l'entrepreneur qui demande la certification (sans imposer le respect des conventions internationales).
 

En aval et en amont de la certification forestière, PEFC promeut cette gestion durable tant auprès des forestiers que des acheteurs le bois (et sous-produits).

 


FSC


 

Le Forest Stewardship Council (FSC) est un écolabel, qui assure que la production d'un produit à base de bois (ex. meuble) a respecté des procédures censées garantir la gestion durable des forêts. Dans la mesure où la gouvernance de ce label se fonde sur 3 collèges qui à part égale (en nombre de voix) traitent les 3 questions de qualité et performances environnementales, sociales et économiques, le FSC est considéré comme un écolabel, mais aussi comme écosociolabel.

Le but du FSC est d’encourager de manière constructive les initiatives de gestion forestière socialement, écologiquement et économiquement responsables, en les rendant visibles et crédibles par un label apposé sur les produits issus de forêts certifiées. Le logo FSC signale au public un produit correspondant à un cahier des charges clair, transparent et vérifié par des certificateurs indépendants. Il permet ainsi au consommateur ou au public d’identifier le bois et ses produits dérivés issus d'une forêt bénéficiant d'une gestion forestière respectant les principes du développement durable tels que définis à Rio en juin 1992, c’est-à-dire : écologiquement adaptée ; socialement bénéfique ; économiquement viable.

Le FSC s'est attaché à offrir aux acheteurs et au public le maximum de gages de crédibilité.

FSC International développe deux types de certification : la certification de la gestion forestière et la certification de la chaîne de contrôle (ou chaîne de traçabilité). Cette dernière est destinée à contrôler le bois provenant de forêts certifiées tout au long de la chaîne d'approvisionnement, de l’amont (l’unité de gestion de la forêt certifiée) jusqu’au client final en passant par toutes les étapes de la production et de la transformation et éventuellement du recyclage de déchets bois-papier. Ainsi, un produit fini ne peut disposer du logo FSC qu’à partir du moment où il a été contrôlé par un organisme de certification indépendant et accrédité par le FSC à toutes les étapes de la filière.



Ecolabel Européen


 

Il vise à : « promouvoir la conception, la production, la commercialisation et l’utilisation de produits ayant une incidence moindre sur l’environnement pendant tout leur cycle de vie » et à « mieux informer les consommateurs des incidences qu’ont les produits sur l’environnement, sans pour autant compromettre la sécurité du produit ou des travailleurs, ou influer de manière significative sur les qualités qui rendent le produit propre à l’utilisation ».

Il est basé sur une « approche globale », systémique, qui passe par une analyse du cycle de vie (ACV) du produit, de sa fabrication (dont choix des matières premières) à son élimination ou recyclage en passant par sa distribution et sa consommation et utilisation. Ainsi, chaque type de produit doit répondre à un cahier des charges précis qui prend en considération tout le cycle de vie du produit (matières premières, distribution, consommation et recyclage). À la demande des États membres, l’écolabel européen a exclu de son champ d'application : les produits agro-alimentaires, boissons et produits pharmaceutiques.






*Respect Inside


 

*respect-inside est un label de comportement d’entreprise créé en 2005 par la société Product DNA. Ce label vise à garantir que les entreprises agréées s’engagent à mettre en place des actions correctrices pour améliorer les conditions de vie des personnes qu’elles emploient ainsi que pour ménager l’environnement. Ces actions sont dirigées par une charte, dont les conditions sont acceptées par les entreprises.

*respect-inside fournit :

• la transparence, la traçabilité et la visibilité de la chaîne d'approvisionnement
• les mesures prises par les entreprises pour l'amélioration des conditions de travail et de vie des personnes impliquées dans le processus de fabrication (du berceau jusqu'au produit fini)
• l'impact de la production sur le climat, celle-ci est calculée par CO2mpensate




PRO Silva


 

Pro Silva est une association de forestiers réunis pour promouvoir une sylviculture irrégulière continue proche de la nature (SICPN). Sa création remonte à 1989 en Slovénie.

Pro Silva est un mode de sylviculture basé sur la gestion de la qualité, qui se veut respectueux des processus naturels des écosystèmes forestiers, tout en étant économiquement viable, voire plus rentable que d'autres modes de sylviculture, intensifs et peu sûrs face aux aléas qui peuvent affecter les forêts (tempêtes, incendies, maladies) ou même face aux fluctuations du cours du bois.

Cette sylviculture prône une gestion durable de la forêt valorisant l’automation biologique (les bio-automatismes pour Andréas Speich, ancien directeur de la Forêt de Zurich) par une diversité de composition et de structure proche de celle que l'on trouve ou trouverait dans la nature, dans un contexte biogéographique équivalent, tout en intégrant les fonctions écologique et sociale qui sont maintenant assignées aux forêts (Convention de Rio sur la biodiversité, Processus d'Helsinki...).

Cette sylviculture permet d’obtenir des revenus soutenus et réguliers tout en conduisant à des forêts multifonctionnelles, continues et stables (plus résilientes). Elle peut bien plus facilement faire l'objet d'une écocertification ou d'une écosociocertification.
Une gestion « proche de la nature » ou de type Prosilva a été recommandée par le Conseil pour la stratégie paneuropéenne de la diversité biologique et paysagère et aux ministres de l'environnement de la zone paneuropéenne réunis lors de la « 5ème Conférence sur l'environnement pour l'Europe » lors de laquelle le conseil a demandé aux ministres qu'ils travaillent de concert pour qu'avant 2008, 80% des forêts de la zones paneuropéenne soient couvertes par programmes forestiers nationaux et régionaux (ou équivalents), employant une gestion sylvicole proche de la nature (« définies par les principes de gestion des forêts PRO SILVA, qui intègrent des aspects de conservation de la biodiversité à une approche respectueuse des écosystèmes »).



Autres labels forestiers nationaux intégrant une dimension environnementale :


 

• Australie : AFS (Australian Forestry Standard)
• Brésil : CERFLOR (portugais) (Certificação Florestal)
• Canada : CSA (Canadian Standards Association)
• Chili : CERTFOR (Sistema de Certificación de Manejo Forestal Sustentable)
• États-Unis : ATFS (American Tree Farm System) + SFI (Sustainable Forestry Initiative)
• Finlande : FFCS (Finnish Forest Certification System)
• Indonésie : LEI (Lembaga Ekolabel Indonesia)
• Malaisie : MTCC (Malaysian Timber Certification Council)
• Pays-Bas : Keurhout.


 

 

Détailup
Le Piment Graphique : Print