Le Buzhug

Le mensuel de la Presqu'île

Mensuel d'informations locales
Argol - Camaret sur Mer - Crozon
Landévennec - Roscanvel - Telgruc sur Mer


Site internet :
www.lebuzhug.com

 

Intro

Le Buzhug est un mensuel d'information gratuit distribué sur l'ensemble de la Presqu'île de Crozon. Disponible chez de nombreux commerçants et artisans, ce journal vous informe de l'actualité, des manifestations et des rendez-vous à ne pas manquer sur les 7 communes de la Presqu'île de Crozon.



L'idée
 



La Presqu'île de Crozon est, et a toujours été, un monde un peu à part. Sept communes pour une péninsule, une multitudes de hameaux aux noms enchanteurs, disséminés ça et là, entre mer et campagne, un pont, un mont, en guise de frontière, près de dix-sept mille résidents, venus d’horizons différents, vivant sur vingt mille hectares, et qui, malgré leurs différences, ont tous le même attachement à ce territoire perdu au bout du monde.

L’endroit était parfait pour lancer un journal d’information et participer à la vie des différentes communes, en tissant des liens entres ses habitants.



Le nom
 



Le journal étant destiné à l'ensemble des Presqu'îliens, il fallait trouver un nom qui plaise à tous les goûts et à toutes les générations, le choix ne fut donc pas aisé. Fallait-il utiliser les mots Presqu'île, Péninsule, Bout du Monde ou, au contraire, sortir des sentiers battus et partir dans une autre direction ?

Long ou court, en français ou en breton, symbolique ou littéral,  la liste des idées était longue, mais peu d'entre elles étaient finalement dignes d'intérêt.

C'est en feuilletant un dictionnaire breton-français qu'un des fondateurs du mensuel est tombé sur le terme « buzhug »,  un mot rempli d'histoires du passé, de pêche, de jardinage et de souvenirs oubliés. Un petit ver de terre qui parcourt les communes à la recherche d’informations et de nouveautés, l’image était parfaite.

Le journal étant breton, mais pas bretonnant, on ne pouvait se permettre de ne laisser qu’un mot breton, ce qui aurait pu porter à confusion, et l’ajout de l’article « le » permettait, en quelque sorte, de personnifier le nom de ce nouveau mensuel.



Le format
 



Le format s'est imposé comme une évidence. Grâce à forme allongée, il se repère facilement, même enfoui sous un tas de prospectus et son côté original attire l’œil de celui qui ne le connaît pas.



La mise en page
 



Dès les prémisses du journal, l'idée d'une mise en page claire, colorée, aérée et où les textes ne sont pas simplement un prétexte pour les encarts publicitaires, s'est imposée comme une priorité. Mais, le journal devant être financé par les annonceurs, il fallait tout de même leur réserver un certain espace. Il fut donc décidé que deux tiers du mensuel seraient attribués aux articles et aux informations diverses et le tiers restant aux publicités, réparties en fonction des sujets traités.



Le contenu
 



L'idée première de ce nouveau mensuel était tout simplement de présenter les Presqu'îliens aux Presqu'îliens et de parler de la Presqu'île et de ses nombreuses richesses. Une faune et une flore abondante, un patrimoine impressionnant, un passé passionnant, une longue liste d’associations très actives, des habitants, venus d'ici et d'ailleurs, mais qui ont tous une histoire à raconter, les sujets d’articles ne manquaient pas, il fallait juste réussir à les organiser.

La première étape consistait donc à trouver les différentes rubriques qui reviendraient tous les mois et de s’assurer de leur pérennité. Il fallait aussi varier les plaisirs et faire en sorte que le journal couvre différents domaines susceptibles de plaire à la majorité des habitants de la Presqu’île.



Les débuts
 



Commencé en mars 2008, le projet voit réellement le jour fin avril avec la distribution du  numéro de mai de la même année, le n°0, grâce au soutien de certains commerçants et artisans qui ont bien voulu croire en ce nouveau support.



Aujourd'hui
 



Disponibles dans plus de 160 points de distribution hors saison et plus de 200 l’été, répartis sur les sept communes, le mensuel est désormais attendu, tous les mois, par ses nombreux lecteurs. Il a su, au cours du temps, trouver sa place en Presqu’île et fidéliser son lectorat ainsi que ses annonceurs.

Sa flexibilité lui permet de s’adapter à la demande, toujours en respectant la même proportion texte/publicité, et de passer de 24 à 32 pages, voire parfois 48, et d’offrir ainsi un contenu plus riche certains mois de l’année.

 


         

         

          

           

           

           

           




 

ETUDES DE CAS

  • De Celliers en Réfectoires De Celliers en Réfectoires Ancienne Abbaye de Landévennec La mise en forme graphique et stylistique des panneaux, s'inspire de trois techniques d'illustration : le vitrail, la peinture sur boiseries et les tapisseries anciennes (techniques très utilisées au Moyen âge). Lire la suite...
  • Ouest'Kilé Ouest'Kilé Annuaire des Professionnels Véritables guides pratiques du commerce et de l'artisanat, Ouest'kilé et Ouest'kilé Mobile permettent à chacun de mieux connaître la diversité des produits et services disponibles en presqu'île de Crozon et d’en bénéficier dans les meilleures condition Lire la suite...
  • Logo ADT - PMHA Logo ADT - PMHA Agence de Développement Touristique Étude et réalisation de la nouvelle charte graphique destinée à promouvoir le territoire de la Presquîle de Crozon, le Porzay et Châteaulin... Lire la suite...
  • Le Buzhug Le Buzhug Le mensuel de la Presqu'île de Crozon Le Buzhug est un mensuel d'information gratuit distribué sur l'ensemble de la Presqu'île de Crozon. Découvrez l'univers du Buzhug... Lire la suite...
  • Les rhums Breiz'Île Les rhums Breiz'Île Punch macéré au fruits frais Dans la plus pure tradition des Antilles, Les Frères de la Côte ont créé Breiz'île, un punch macéré aux fruits. L'histoire a commencé en 1997... Lire la suite...
Le Piment Graphique : Portfolio