Print

Nos réalisations...

Tout au long du processus, le Piment Graphique maîtrise
l'ensemble des opérations, jusqu'au produit fini, pour
concevoir et fabriquer toute impression, sur tous supports,
pour de petites, moyennes ou grandes quantités...

Edition
  • Livres / Edition
  • PLV / Signalétique
  • Packaging
  • Brochure / Catalogue
  • Dépliant / Plaquette
Impression
  • Flyers / Prospectus
  • Carterie
  • Chemises
  • Affiches
  • Enveloppes
  • Tête de lettre

Offset, laser, sérigraphie...
Techniques d'impression - Comment ça marche ?

 

 

 

L'impression traditionnelle



L'impression offset




C'est le procédé qui produit le plus gros volume d'imprimés (timbres, magazines, journaux, emballage, livres…). Il est basé sur la répulsion de deux produits antagonistes : l'eau et la graisse (ici, l'encre et l'eau).

Dans ce procédé, l'image « copiée » sur la forme imprimante (plaque de métal) sera après traitement représentée par la « couche sensible » grasse par nature, tandis que la partie sans image sera représentée par le métal nu dépouillé de sa couche (aluminium traité) qui lui est hydrophile.

La plaque sera ensuite humidifiée, les parties « blanches » fixeront l'eau, tandis que l'image « grasse » repoussera l'eau et pourra accepter l'encre (grasse).

Le procédé tient son nom de l'anglais « offset » parce que l'image est reportée de la plaque imprimante à un « blanchet » en caoutchouc, puis du blanchet au papier.

Tirage : de moins de 1 000 à plusieurs millions d'exemplaires.



 

L'héliogravure




C'est un procédé dans lequel la forme imprimante est en creux. Le cylindre d'impression est en cuivre ou en inox et est gravé par un diamant, chimiquement ou au laser.

C'est la taille et la profondeur des « alvéoles » qui déterminent la tonalité de la couleur et reproduisent la gradation de l'image.

L'encre utilisée doit être très liquide pour permettre de bien remplir les alvéoles.

Tirage : de quelques centaines de milliers à plusieurs millions d'exemplaires.
Utilisation : permet l'utilisation de papiers couchés de faible grammage (LWC : Light Weight Coated : moins de 50 g/m²) avec une bonne puissance des couleurs.



 

La flexographie




C'est un procédé en relief reprenant le principe de la typographie. La forme imprimante utilisée est le plus souvent un polymère. L'image est obtenue par photo-polymérisation (modification physico-chimique par l'action des UV).

La flexographie permet l'impression sur des supports très variés. On imprime essentiellement les emballages alimentaires. La flexographie permet d'utiliser des encres à séchage ultra rapide ou par ultra-violets.

Utilisation : procédé non traumatisant pour le support, qui autorise donc : carton ondulé, sacs (papier ou plastique) et même des journaux.

La qualité obtenue est moyenne car le procédé n'autorise pas l'utilisation de trames fines mais de gros progrès sont en cours.



 

La sérigraphie




La sérigraphie
(screen printing en anglais) tire son nom de la soie avec laquelle sont fabriqués les « écrans » (sorte de pochoirs) qui sont utilisés avec cette technique.

Une partie de cet écran est masquée (par utilisation d'un procédé photographique) et l'encre ne traverse que les parties nues de l'écran de soie qui s'interpose entre le support et l'encre.

Cette technique présente l'avantage de pouvoir s'appliquer à des supports variés et pas nécessairement plats (bouteilles, boîtes, textiles, machines, bois, etc.) et sur de grandes surfaces.

Utilisation : impression à l'aide de couleurs puissantes et vives sur matériaux divers : logos, marques, emballages alimentaires sur boîtes, bouteilles, T-shirts, panneaux, bois, métal, plastique.



 

















 

La tampographie




Procédé d'impression basé sur le principe du timbre en caoutchouc. La tampographie est une technique consistant a transférer l'encre contenue dans le creux d'un cliché, obtenu par photogravure chimique, sur un objet au moyen d'un tampon transfert en caoutchouc silicone. Parfaitement adapté a tout types de formes, de graphisme et de pieces, ce procédé garanti un marquage précis et rapide quels que soient les volumes a réaliser.

Utilisation : touches de clavier, boutons dans les voitures, capsules de bière…
procédé d'impression indirect. Forme imprimante en creux.













L'impression numérique



Les procédés d’impression numérique ont trois caractéristiques principales:

L'impression se fait de façon continue de l’ordinateur au tirage, sans interruption du flux numérique.

L’image est imprimée sur le support sans utiliser de forme imprimante.

L'image imprimée peut être modifiée à chaque exemplaire imprimé, ce qui permet de remplacer à la volée des passages de textes ou des illustrations. Les informations modifiées sont appelées "données variables". L'impression de données variables ne diminue pas la vitesse d’impression, et permet d’accroître la valeur ajoutée de l’imprimé.





Jet d'encre




Une surpression est créée dans un réservoir d'encre et entraîne l'éjection d'une goutte d'encre. Cette surpression peut-être créée thermiquement ou mécaniquement (à l'aide d'un cristal piézoélectrique).

Cette goutte peut être créée continuellement puis guidée sur le média à imprimer ou dans un réceptacle pour la recycler dans le cas du Continous Ink Jet ou CIJ. Ce procédé permet des vitesses importantes d'impression mais à une moindre qualité.

Dans le cas du Drop On Demand (DOD) (goutte à la demande), cette goutte est générée uniquement si elle est désirée sur le média. La vitesse d'impression est moindre mais la qualité est meilleure.

 

 

Électrophotographie ou xérographie




Le cylindre d'impression est recouvert d'un polymère spécial qui est éclairé au laser ce qui induit un changement dans ses propriétés. Il va alors attirer de fines particules contenues dans un toner liquide ou solide (les toners liquides donnent une meilleure qualité car ils permettent de transférer plus de particules pour une même masse). L'encre va, par la suite, être transférée sur le papier puis chauffée (cuisson) afin d'assurer sa cohésion.

















 



















































 

Le Piment Graphique : Portfolio